- 0126BE9D32D978046D0488244F622925 " />
Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Erich ALAUZEN

L'agritourisme, une carte à jouer pour demain !

Levier de croissance économique territorial, diversification d’activités des agriculteurs, expérience immersive en milieu rural et sensibilisation sociale et environnementale, voici le cocktail explosif de l’agritourisme. Cette forme de tourisme qui connaît un certain succès depuis quelques années contient les éléments essentiels pour contribuer à l’édification du tourisme de demain.

L’agritourisme est une forme alternative de tourisme visant à créer des expériences en milieu agricole afin de partager la gastronomie, les savoir-faire et les histoires des territoires. Riche des diverses activités présentes au sein de la production agricole, l’agritourisme jouit d’un catalogue de produits variés et attractifs, allant du simple hébergement à la ferme jusqu’à l’immersion en activité aux côtés des hôtes-agriculteurs, en passant par la visite thématique, la gastronomie et la vente de produits agroalimentaires. C’est notamment au Québec que l’agritourisme, plus communément appelé là-bas agrotourisme, a connu un certain succès par un attrait grandissant pour le milieu rural, accompagné d’un exode urbain assez important.

Un tourisme gorgé de sens

Alors que pour le tourisme de demain les tendances convergent de plus en plus vers une pratique plus consciente et responsable en milieu rural, l’agritourisme pointe intelligemment le bout de son nez. En effet, le touriste est en quête de sens dans sa consommation touristique, il aspire à apporter et à recevoir, ainsi qu’à explorer et à apprendre. De son côté, l’agritourisme propose un concentré d’activités, de rencontres et d’immersions au travers d’agro-expériences toujours plus diverses et variées. Les agriculteurs n’étant pas des professionnels du tourisme à l’origine, une certaine authenticité se dégage dans leur rapport avec les visiteurs, de même que les activités proposées, invitant le touriste à s’immerger en milieu rural, à découvrir une histoire, à établir des dialogues, à écouter des anecdotes et à apprendre des activités.

Une vision durable et une ambition régénérative

L’agritourisme nous invite à redécouvrir la gastronomie locale directement aux racines de sa conception, ce qui encourage le touriste à changer sa perspective sur l’alimentation et à repenser sa consommation. Cette activité touristique permet également de réduire les émissions de gaz à effet de serre, émis par les transports de denrées alimentaires, en proposant la dégustation et la vente directement sur place. Une manière différente de vendre et de consommer, accompagnant la transition écologique et durable de plus en plus importante d’acteurs d’exploitation agricole biologique, voire biodynamique. La notion de développement durable est ainsi très imprégnée dans l’agritourisme, apportant également une vision régénérative sur le territoire au travers de la production et consommation locale, la participation aux ateliers et activités, ainsi que la transmission de savoir agricole, sans oublier la régénération de l’intérêt des locaux pour leur territoire.

Aux côtés de l’agritourisme, on pense “régénération” selon trois dimensions : la régénération des ressources via les agro-expériences immersives, la régénération socio-culturelle avec la transmission de connaissances, d’histoire et de savoir-faire, ainsi que la régénération comme vision et modèle, avec la place du tourisme dans le développement territorial.

Une approche à la diversification économique

Cette même vision régénérative du tourisme implique une transition à appliquer dans l’industrie, dans un modèle de complémentarisation et de diversification. La crise économique qu’a engendrée la situation sanitaire du Covid-19 nous en a fait rapidement le tableau. Toutes les structures et activités exclusivement touristiques se sont retrouvées en grande difficulté, si ce n’est pas en faillite. À différentes échelles et selon le degré de concentration d’activité touristique de la destination, nous avons pris conscience que pour être durable, voire régénératif, une certaine diversification économique est nécessaire.

Forme d’adaptation et d’innovation, l’agritourisme se présente donc comme une tendance qui marque la différence, tant pour sa pratique à échelle territoriale que pour sa vision dans l’industrie. Cette forme alternative pourrait s’affirmer comme un véritable levier de croissance et de dynamisation territoriale alors que nous sommes en phase d’entreprendre le tourisme autrement et de voyager différemment.

Source : Tiffany FLOUR pour TOM

#edhiafa #associationedhiafa #agritourisme #tourismedurable #tourismeimmersif #tourismealternatif #campagne #agriculture #Tunisia #Tunisie #DiscoverTunisia

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article