- 0126BE9D32D978046D0488244F622925 " />
Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Erich ALAUZEN

Pupput, le site archéologique oublié de Hammamet en Tunisie

Avez-vous entendu parler de Pupput, une cité antique dont l’emplacement se situait à environ trois kilomètres de Hammamet (actuellement, proche de la zone de Yasmine Hammamet) ? Non, alors, nous allons réparer ceci… En fait, si les hôtels n’avaient pas été construits tout autour de la zone, il est évident que les archéologues auraient mis à jour de nombreux trésors qui doivent maintenant reposer sous les fondations de ces établissements hôteliers…

Ne croyez surtout pas que nous, ou nos proches aïeux aient découvert, en premier, les charmes de la côte hammamétoise en Tunisie. Déjà, les Berbères, puis les Carthaginois et enfin, les Romains, lorsqu’ils occupaient les territoires d’Afrique du Nord, avaient apprécié la beauté et le charme du paysage, en y construisant leurs villas. En fait, la zone de Pupput était habitée depuis le Vème siècle avant J.-C.

Pupput se positionne d’abord comme une cité satellite de la puissante Neapolis (actuellement Nabeul). Mais dans les années 160 après J.-C, elle devient un municipe (cité annexée par Rome et dont les habitants jouissaient des droits civils – et non politiques - de la citoyenneté romaine) dirigé par un conseil d’élus, avant de devenir une colonie grâce à un homme politique romain, Salvius Julianus, né à Pupput. Nous étions alors sous le règne de l’empereur Commode (185-192), celui qui environ 2000 ans plus tard allait jouer un rôle important dans le film Gladiator ! La ville allait prendre beaucoup d’importance, étant donné son extension et la construction d’un grand nombre de monuments publics.

En 1960, lors du début de la construction d’hôtels dans cette zone à Hammamet, l’Institut National du Patrimoine a pu sauvegarder quelques réservoirs, plusieurs villas et divers édifices pavés en général de mosaïques… Les thermes romains ont heureusement fait partie de cette sauvegarde, même si on a pu que dégager leur frigidarium (partie des thermes où l’on prend des bains froids) et leur palestre (lieu pour pratiquer la gymnastique et la lutte) … Les auteurs du XIXème siècle mentionnaient déjà la présence d’un aqueduc, d’un capitole, d’un théâtre et d’un amphithéâtre.

Malheureusement, la basilique a, elle, disparu, sous les fondations d’un hôtel construit sur son emplacement.

La nécropole de Pupput dont une surface de 5000 mètres carrés fut fouillée en 1996,1400 sépultures ont été répertoriées et plus de moitié, visitées. Elles permettent de comprendre les types de différentes cérémonies funéraires qui s’y déroulaient, souvent adossées à des traditions particulières (selon les origines des populations) qui en font toute la richesse.

Si vous êtes passionné de céramiques antiques, les maisons patriciennes de Pupput et l’Edifice du Satyre vous permettront d’en voir plusieurs types, soit en bichrome noir et blanc, soit de multicolores dont certaines sont bien conservées.

Le site de Pupput est situé juste à côté de l’hôtel Samira Club à Hammamet.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article