- 0126BE9D32D978046D0488244F622925 " />
Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Erich ALAUZEN

La planète Mars existe sur le sol tunisien : elle a pour nom Camp Mars !

Aujourd’hui, nous vous emmenons au fin fond de la Tunisie, dans notre beau désert… En effet, nous partons pour Camp Mars, sur la montagne Timbaine, « la montagne qui se voit de loin », un campement édifié au cœur du Grand Erg oriental, par Riadh Mnif, un passionné du Sahara…

Une Visite du Mercredi, un peu différente des autres, car l’histoire d’un campement ne ressemble en rien à celle d’une maison d’hôtes ou d’un gîte rural… Pourtant, c’est là encore la passion et la volonté qui ont permis de mettre en place ce projet, pas évident au départ…

Riadh Mnif est un ancien pilote de rallye. Donc, le désert, il connait ! Participant à de nombreux rallyes dont les 24 heures de Paris, le Rallye du Maroc et bien évidemment, le Rallye de Tunisie, Riadh se rend dans le sud de la Tunisie chaque mois pour s’entraîner… Une passion addictive pour le désert commence à l’habiter et il pense à dresser quelques tentes pour lui et ses amis pour empêcher les aller-retours… Un petit campement se met en place, mais l’idée va plus loin : pourquoi ne pas faire un véritable campement dans lequel il pourrait partager sa passion du désert avec beaucoup plus de personnes ?

Le problème est que le désert n’appartient à personne, mais pourtant, les tribus ont leur mot à dire… Riadh est connu et respecté parmi ces tribus et il obtient rapidement une autorisation du chef des tribus d’occuper un périmètre, à condition qu’il emploie des gens de la région. Aucun souci pour Riadh… Nous sommes en 2007, Riadh crée ses propres tentes capables de résister aux vents de sable et aux conditions météorologiques souvent difficiles du désert…

Le Camp Mars est né ! Avec l’agrément de l’ONTT en poche, Riadh – qui a délégué toutes ses responsabilités à Tunis - peut avancer et les années suivantes lui prouvent qu’il avait eu raison de faire ce pari : entre évènements, opérations de team building et clientèles particulières, le Camp Mars reçoit beaucoup d’Asiatiques, composés de Chinois et de Japonais – ils représentaient 50% de la clientèle - qui combinent les deux nuits dans le désert avec un séjour dans un hôtel sur la côte…

« Pour nos clients asiatiques, combiner dans un seul séjour les plaisirs du désert et de la Méditerranée constitue un rêve qui leur paraissait inaccessible, surtout pour les Japonais qui n’ont droit qu’à 15 jours de congés par an… » confie Riadh.

Le Camp Mars gagne très vite en renom au cours des années : les groupes internationaux affluent ainsi que les expatriés en Tunisie et depuis quelques mois, la clientèle locale découvre également ce lieu incomparable, hors du temps et de l'espace, en communion avec l'immensité du désert et ses étoiles.

« Je suis vraiment heureux de vivre dans le désert très souvent. A part cette sérénité, ce silence, cet isolement quand l’absence de connexion wifi vous libère du poids des ordinateurs et des téléphones portables, le plaisir de faire des rencontres intéressantes chaque soir, au coin du feu, avec des clients venus du monde entier, m’apporte beaucoup. Je suis devenu addict au désert et je m’en porte très bien… » rajoute Riadh.

Les délices du patrimoine culinaire tunisien sont au rendez-vous au Camp Mars avec une cuisine traditionnelle du Sud, servie dans sous la tente-restaurant. Les tentes sont confortables et jamais aucun client ne se plaint du froid en hiver ou durant la nuit… L’éclairage à la bougie confère une atmosphère à la fois étrange et bienveillante que les clients apprécient au plus haut point.

Camp Mars se veut aussi un endroit qui allie confort et convivialité à écologie : des panneaux solaires fournissent l’électricité pour la cuisine, l’eau, tellement précieuse dans le désert, n’est jamais gaspillée et par exemple, on prend sa douche avec un seau et une louche. Les toilettes sont sèches (sciures de bois) et le tri des déchets est fait scrupuleusement : chaque jour, tout ce qui est jeté est ramené à Douz à la déchetterie.

L’aventure vous tente ? Alors, réservez vite votre séjour au Camp Mars (ouvert) en allant sur le site : www.edhiafa.com

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article