- 0126BE9D32D978046D0488244F622925 " />
Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Erich ALAUZEN

Cashing in on good news ? La  vente d'actions pour plusieurs millions de dollars par le président et la vice-présidente de Pfizer pose questions...

On vient d’apprendre que le PDG de Pfizer, ceux qui viennent d’annoncer qu’ils avaient mis au point un vaccin contre la Covid-19 efficace à 90%, avait vendu pour 5,6 millions de dollars d’actions du laboratoire, ce lundi, jour où l’action du laboratoire américain avait bondi de 15%.

En ce lundi 9 novembre, Albert BOURLA, le PDG de Pfizer depuis 2019, a donc vendu 60% de sa participation dans Pfizer. Source vérifiée provenant des autorités boursières de la SEC. Il a été imité par sa vice-présidente, Sally SUSMAN, qui elle a cédé pour 1,8 million de dollars. A la vente, l’action Pfizer cotait 41,99 USD. Ce matin, jeudi 12 novembre, elle stagnait autour de 38,50 USD.

Rappelons qu’Albert BOURLA reçoit chaque mois un salaire de 1,65 MUSD.

Par communiqué relayé par le Financial Times, Pfizer a déclaré « que cette vente d'actions faisait partie d'un plan préétabli, autorisé en août. De tels plans permettent aux dirigeants d'une l'entreprise de vendre un certain nombre d'actions dans un délai et une fourchette de prix prédéterminés, afin d'éviter les allégations d'utilisation d'informations non publiques sur la société à des fins personnelles. »

La réponse à CNN a été identique : When asked if Pfizer and BOURLA thought to cancel the stock sale due to the perception that BOURLA might be cashing in on good news, the spokeswoman said that "these are predetermined plans managed through a third-party stock administrator."

Interrogé par l’AFP (Agence France Presse) sur ces ventes de titres, Pfizer n’a pas répondu

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article