- 0126BE9D32D978046D0488244F622925 " />
Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Erich ALAUZEN

Le voilà, le vrai couvre-feu !!!

Le voilà, le vrai couvre-feu !!!

Il remonte à bien loin, ce terme de couvre-feu, car on utilisait ce terme chaque soir au moyen-âge… En effet, à une époque où la quasi majorité des habitations étaient en bois, il fallait prévenir les incendies, surtout lorsque les propriétaires et résidents de ces maisons dormaient… Bien évidemment, on éteignait les chandelles et les torches, mais pour les feux des cheminées, des cuisinières et des fours, on préférait ne pas les éteindre pour conserver les braises… Alors, on plaçait les braises dans des chaudrons couverts d’un couvercle. Chaque soir, une cloche au carillon bien spécifique et connu des habitants, sonnait le couvre-feu, signifiant l’utilisation de ces ustensiles.

Donc, à l’époque, le couvre-feu ne signifiait pas « interdiction de circuler dehors durant la nuit » mais voulait juste instaurer une prévention par rapport aux incendies. On couvrait son feu pour retrouver des braises le lendemain matin afin de pouvoir rallumer facilement son feu.

Plus tard, assimilé aux mesures de guet, le couvre-feu devient une mesure de police pour maintenir l’ordre public, pour prévenir la délinquance et faire respecter la moralité à cause de l’existence des cabarets et des repaires de prostituées.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article