- 0126BE9D32D978046D0488244F622925 " />
Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Erich ALAUZEN

Descendante des Bourbon, Anne-Aymone Giscard d'Estaing avait uni son destin avec Valéry en 1952 !

Toutes nos condoléances à Anne-Aymone Giscard d’Estaing, l’épouse de feu Valérie Giscard d’Estaing, ancien Président de la République Française… Lorsque le Président parlait de son épouse, il la qualifiait par deux mots : dignité et qualité !

Agée de 87 ans, descendante des Bourbon par sa mère, la Princesse de Faucigny-Lucinge, notre ancienne Première Dame est née Anne-Aymone Marie Josèphe Christiane Sauvage de Brantes, fille du Lieutenant-Colonel, François de Brantes, comte romain (titre de courtoisie accordé par la papauté). A noter que la famille de Faucigny-Lucinge est une très ancienne famille noble française dont l'histoire remonte au XIème siècle.

D’une fratrie composée de quatre enfants (deux garçons et deux filles dont l’abbesse de Saint Jean Baptiste de Keur-Guilaye, au Sénégal), son frère Guy est le père d’Emmanuel de Brantes, le célèbre chroniqueur mondain.

Son père, François de Brantes était le fils de Marguerite Schneider, fille de l’homme politique et grand industriel, Henri Schneider et du Général Paul de Brantes, marquis romain (titre de courtoisie).

Par sa mère, Anne-Aymone est la descendante de Charlotte de Bourbon, Comtesse d'Issoudun (1808-1886), fille du prince Charles Ferdinand d’Artois, duc de Berry (1778-1820) et d’Amy Brown, fille d’un pasteur anglican.

Après une enfance heureuse, mais balancée au gré des affectations de son père militaire, Anne-Aymone fait ses études à Paris à l’Ecole Notre Dame des Oiseaux, dans le XVIème arrondissement, puis intègre l’Ecole du Louvre. Grâce à l’entremise de May Giscard d’Estaing, la mère de l’ex-Président, elle épouse (elle n’avait alors que 18 ans) Valéry (il en a 26) en 1952, tout juste sorti de l’Ecole Nationale d’Administration (ENA) à Authon, dans le département du Loir et Cher (où l’ancien Président s’éteindra le 2 décembre 2020, entouré des siens).

 Ils auront quatre enfants, deux garçons et deux filles. Leur fille Jacinte, la petite dernière, est décédée le 16 janvier 2018.

Toujours proche de son mari qu’elle soutient tout au long de sa carrière politique, elle déclarera le soir de la victoire de son mari aux élections présidentielles : « Ce soir, comme ma sœur Marguerite, j'entre dans les ordres ». A sa sortie de l’Elysée, sept ans plus tard, elle dira encore : « L'idée de refaire la même chose pendant encore sept ans, c'est éprouvant. Quand je pense aux malheureuses souveraines, en Angleterre, aux Pays-Bas ou au Danemark qui ont cela à vie, je ne les envie pas »

Anne-Aymone Giscard d’Estaing a occupé la fonction de conseillère municipale de Chanonat, dans le département du Puy de Dôme de 1983 à 1995, imitant ainsi son beau-père, Edmond Giscard d’Estaing qui fut maire de la commune de 1932 à 1947. Les Giscard d’Estaing étaient propriétaires du château de la Varvasse, vendu en 2008.

A rappeler qu’Anne-Aymone a fondé la Fondation pour l’enfance en 1977 pour laquelle elle organise une prestigieuse soirée de bienfaisance chaque année. Fréquentée par de nombreuses têtes couronnées (Diana, la Princesse de Galles, la reine Rania de Jordanie, la reine Paola, la princesse Mathilde de Belgique, la reine Silvia, la princesse Victoria de Suède…), cette soirée se déroule sous les ors du château de Versailles. L’association a pour vocation de venir en aider aux enfants qui ne peuvent pas être hébergés dans de bonnes conditions, en leur trouvant une famille d’accueil. Présidente jusqu’en 2012, Anne-Aymone en deviendra ensuite Présidente d’honneur.

Anne-Aymone avait choisi de s’installer dans la demeure de Château Renault à Authon, pour se confiner avec son mari dont la santé avait périclité depuis plusieurs mois.

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article