- 0126BE9D32D978046D0488244F622925 " />
Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Erich ALAUZEN

La grenade, un trésor exotique de bienfaits !

La grenade, un trésor exotique de bienfaits !

Un grenadier pourrait raconter de longues histoires, car il peut vivre jusqu’à deux cents ans ! 840, c’est le nombre exact de graines contenues dans chaque grenade !

L’histoire et la symbolique de la grenade, célébrée partout dans les anciennes civilisations

Chez les Phéniciens, elle représentait la fécondité comme dans de nombreuses autres civilisations tandis que les Égyptiens la stockaient avec le matériel funéraire de leurs morts. Les Étrusques la représentaient sur leurs peintures, entre galettes de blé et grappes de raisin. Les Romains l’appelaient en latin, punica, car ils croyaient que c’était un fruit punique. En Orient, la peau de la grenade (une fois les fruits cuits) servait à teindre la laine et la soie.  Les Maures l’introduisirent en Espagne où une ville, Grenade, porta bientôt son nom.

Un fruit qui ne mûrit plus après sa cueillette

Le grenadier est un petit arbre à feuilles caduques qui pousse dans toutes les régions tropicales et subtropicales. Ses fleurs, solitaires ou regroupées, sont d’une jolie couleur rouge orangé.

La grenade (disponible d’octobre à mars) est un fruit rond, au goût sucré et acidulé, qui peut facilement atteindre une dizaine de centimètres de diamètre. Elle pèse entre 300 et 350g. A l’intérieur, ses multitudes de graines sont logées dans des espaces délimités par des cloisons épaisses. Ces graines (ou arilles, leur nom botanique) sont enrobées d’une pulpe gélatineuse composant l’élément comestible du fruit.

De couleur verte à rouge orangé, selon la maturité, sa peau épaisse protège le fruit du dessèchement et permet de conserver son jus désaltérant.

Comment savoir si elle est mûre ?

La grenade a la particularité de ne pas continuer à mûrir après sa cueillette. Justement, pour être sûr de choisir une grenade bien mûre, il faut d’abord observer son écorce qui doit être lisse et brillante, et revêtir les tons d’un beau rouge profond. Si elle émet un son métallique lorsque vous la frappez du plat de la main, cela constituera une preuve supplémentaire de sa maturité. Plus la grenade est lourde, plus elle sera juteuse.

La grenade, un puissant antioxydant

Riche en potassium, en calcium, en fer, en vitamines B5, B6 et C, le fruit du grenadier est également l’un des plus puissants antioxydants. Ses polyphénols sont contenus à la fois dans ses graines et dans ses membranes blanches. Ses vertus anti-oxydantes peuvent se comparer à celles du thé vert.

La grenade en cuisine

Magon le Carthaginois en parlait déjà dans ses recettes ! A part le très connu sirop de grenadine, la grenade fait, de nos jours, le bonheur des cuisinières si elles pensent à l’utiliser. On peut déjà commencer par ajouter quelques graines dans une salade de fruits, pour lui donne du croquant, de la fraîcheur et un soupçon d’exotisme ! Autres idées : ajouter quelques graines sur une pannacotta ou utiliser en décor délicieux sur des pâtisseries comme une pluie de confettis à la fois beaux et bons !

Le sucré-salé est à la mode : alors, pourquoi ne pas rajouter les notes sucrées et acidulées de la grenade à un agneau confit à l’abricot ? Le mélange abricots/grenade est détonnant… Bon appétit !

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article