- 0126BE9D32D978046D0488244F622925 " />
Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Erich ALAUZEN

A 11h du matin, en France, il y a exactement 102 ans, le 11 novembre 1918, toutes les cloches des églises de France retentissaient pour célébrer l’armistice de la grande guerre

Il y exactement 102 ans, le 11 novembre 1918, en France, l’armistice mettant fin aux combats de la première guerre mondiale, qui avait fait près de 10 millions de morts en un peu plus de quatre années, était signé entre le pays vaincu, l’Allemagne et les vainqueurs, c’est-à-dire les pays alliés parmi lesquels la France, la Grande-Bretagne et les Etats-Unis.

A 6 heures du matin, ce 11 novembre 1918, les généraux allemands signent l’armistice dans le wagon-restaurant d’un train, aménagé en salle de réunion. Sont présents : l’amiral Wemyss, le Maréchal Foch et le général Maxime Weygand. A 11 heures pile, le cessez-le-feu prend effet et toutes les cloches des églises de France, dans tous les villages et toutes les villes, se mettent à retentir.

La grande guerre est finie !

Comment l’Allemagne a-t-elle été contrainte de signer cet armistice ?

En fait, après une série de défaites militaires et surtout, l’entrée en guerre des Etats-Unis, dès 1917. Mais il faut bien noter que les combats, en ce 11 novembre 1918, ne se sont pas arrêtés tout de suite. Des foyers de guerre mineurs étaient encore embrasés en Europe Centrale où des soldats français étaient encore en train de se battre. Le véritable accord de paix a été signé au château de Versailles, huit mois plus tard, exactement le 28 juin 1919.

Comment le traité de Versailles a été vécu par les Allemands ?

Très durement, comme une humiliation, du fait que le traité de paix imposait une présence française en Allemagne et le versement de très grosses sommes d’argent au titre de dommages de guerre. Cette humiliation latente a nourri un véritable sentiment de revanche et d’injustice qui, il faut bien le reconnaître, sera à l’origine de la seconde guerre mondiale, exactement 20 ans plus tard.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article