- 0126BE9D32D978046D0488244F622925 " />
Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Erich ALAUZEN

Cette nuit, la France change d'heure... Savons-nous encore pourquoi ? Temps de remettre les pendules à l'heure...

Attention, cette nuit, la France change d’heure… En plein couvre-feu, et sans doute à la maison, peu s’en rendront compte… C’est simple : quand il sera 3 heures du matin, on reculera nos montres, réveils et horloges d’une heure, et donc, il ne sera que 2 heures du matin !

Belle aubaine pour les paresseux et paresseuses qui aiment dormir : une heure de sommeil en plus ! Mais, la nuit tombera plus tôt… Le revers à la médaille du changement d’heure !

Pourquoi ce changement d’heure, quelle est son histoire ?

Est-ce que vous savez que c’est le physicien américain Benjamin Franklin qui a eu le premier l’idée de décaler les heures aux changements de saison pour économiser de l’énergie ? Franchement, personne de son époque, en 1784, ne trouva l’idée géniale… A cette époque, les Français avaient d’autres préoccupations, la révolution allait éclater bientôt…

Mais en 1907, un britannique, cette fois, qui s’appelait William Willet, relança cette idée. Il était inventeur et se préoccupait des économies d’énergie. D’ailleurs, il avait même écrit un livre Waste of Daylight, signifiant Gaspillage de la lumière du jour dans lequel il expliqua son procédé…

Seulement neuf ans plus tard, en pleine première guerre mondiale, en 1916, l’Angleterre, tout comme l’Irlande, adoptèrent le décalage d’heure en copiant l’Allemagne qui aimait cette idée d’économie d’énergie. La France se rangea à l’idée de l’Angleterre, également en 1916, sur l’insistance d’un certain André Honnorat, député français.

En France, suite à l’occupation allemande durant la seconde guerre mondiale, le changement d’heure disparut (la zone occupée n’était pas à la même heure que la zone libre, d’où de multiples confusions) et ne le réinstaura qu’en 1975, toujours pour le souci d’économie d’énergie. Les Etats-Unis et l’Italie l’adoptèrent en 1966 et prolongèrent même les heures d’été en 2006 sous la présidence de George W. Bush.

Franchement, est-ce utile ?

En 1996, un rapport Faut-il en finir avec l’heure d’été fut publié en France en 1996. Ce rapport tomba rapidement dans les oubliettes, même s’il remettait en question l’utilité et la pertinence de ce changement d’heure. Au contraire, en 1998, l’Europe adopte unanimement le changement d’horaire pour harmoniser les échanges et l’économie.

Plus de 70 pays dans le monde ont adopté le changement d’heure.

Des études constantes soulignent que le passage à l’heure d’été causerait des troubles d’endormissement chez les personnes âgées et chez les enfants. Autre public concerné : les vaches ! En effet, les agriculteurs se plaignent que nos belles bovines sont stressées à cause du changement de leur heure de traite !

Plus sérieusement et plus malheureusement, la sécurité routière affirme que " le passage à l'heure d'hiver provoque un pic des accidents routiers de +47% pour les piétons en fin de journée. " Des accidents provoqués à la sortie des écoles, ou lors du trajet domicile-travail

« Cette période-là est spectaculaire en termes de statistiques. Il y a un temps d’adaptation et ce temps d’adaptation au niveau national peut-être mortel, parce que ça prend une bonne semaine pour qu’on retrouve un niveau d’accident normal", avait déclaré Emmanuel Barbe, alors délégué interministériel à la sécurité routière (Il est actuellement le Préfet de Police des Bouches du Rhône).  Pour prévenir les accidents de la route, il est entre autres conseillé de vérifier les phares des véhicules, ainsi que de poser des bandes réfléchissantes sur les vêtements des enfants, pour qu'ils soient visibles lors de la sortie des classes.

Un sondage récent réalisé en octobre 2020 par le média français L’Internaute, montrait que 54% des Français interrogés ne voulaient plus de changement d’heure, 34% étaient pour.

Notons que la Commission Européenne est favorable à sa suppression.  Donc, pour combien de temps devrons-nous supporter ces changements ? Seul, le futur nous le dira… à l’heure qu’il faudra !

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article