- 0126BE9D32D978046D0488244F622925 " />
Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Erich ALAUZEN

Depuis le début de l’épidémie du Covid-19 en Tunisie, l’Hôtel Al Karmel** à  Tunis se met à disposition des autorités sanitaires

 

Depuis le début de l’épidémie du Covid-19 en Tunisie, l’Hôtel Al Karmel à Tunis a mis à disposition du Ministère de la Santé ses chambres qui sont destinées au corps médical et aux personnels du SAMU.

« Depuis environ un mois, par volonté de nous associer à l’effort national de lutte contre le Covid-19 et en parfaite pertinence avec les actions de sensibilisation de la Fédération Tunisienne de l’Hôtellerie, soutien infatigable du combat contre le virus, nous avons mis à disposition du Ministère de la Santé nos chambres qui sont utilisées par différents membres du corps médical et les personnels du SAMU. En qualité d’entreprise familiale, il était de notre devoir pour nous de soutenir le Ministère de la Santé et de montrer toute notre admiration et notre attachement aux personnels de santé. Nous avons l’honneur de recevoir dans notre établissement les personnels médicaux de première ligne, appartenant à COVID-ARIANA, et nous nous efforçons de leur rendre leur séjour le plus agréable possible. Nous sommes heureux de réaliser que de nombreux hôteliers soutiennent maintenant cet effort national : presque 6500 chambres, dans toute la République, sont maintenant à disposition des autorités sanitaires » déclarait Tarek Chaabouni, Président du Conseil d’Administration.

Rappelons que l’Hôtel Al Karmel** appartient au Groupe Chaabouni qui possède également l’Hôtel Ariha*** et l’Hôtel Naplouse**.

Les chambres de l’Hôtel Al Karmel** sont fournies de manière gracieuse et volontaire au Ministère de la Santé qui gère toute la logistique des opérations, telles que les repas qui sont pris à l’extérieur de l’hôtel, et la décontamination (après le départ de chaque occupant, la chambre est stérilisée par une équipe de spécialistes envoyée par le Ministère).

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article