- 0126BE9D32D978046D0488244F622925 " />
Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Erich ALAUZEN

Le British Council forme 2500 enseignants tunisiens de langue anglaise durant l'été 2019
Tunis, le 30 septembre 2019 - Le British Council a formé, en Tunisie, pas moins de 2.500 enseignants de la langue anglaise du primaire dans le cadre de son programme d’été pour 2019. Le programme d’été fait partie du projet « Teaching for Success Tunisia ». Ce projet, qui est le fruit d’un partenariat entre le British Council et le ministère de l’Éducation, est financé par l’Ambassade Britannique à Tunis.

 

Le programme de formation d’été a été dispensé par des formateurs internationaux recrutés par le British Council, en coopération avec les assistants pédagogiques. Les formations ont eu lieu entre le 29 juillet et le 13 septembre dans les 11 centres régionaux de formation suivants : Gabès, Sfax, Sousse, Nabeul, Korba, Tunis, Ariana, Carthage, Siliana, Kairouan et Tataouine. Plus de 2.500 enseignants de toutes les régions ont assisté aux formations.

 

« À partir de l’année prochaine, nous enseignerons l’anglais dans les écoles primaires à partir de la quatrième année et nous allons changer la méthodologie d’enseignement. En partenariat avec le British Council, nous préparons 3.000 enseignants du cycle primaire. » Ministre de l’Éducation, Hatem Ben Salem, 2018.

 

Le programme vise à apporter aux enseignants du primaire affectés à l’enseignement de l’anglais au cours de l’année scolaire 2019-2020, la confiance et les compétences requises pour un apprentissage et un enseignement actif des langues. Le programme introduit des concepts clés centrés sur l’enfant et des approches de classe basées sur des activités qui aideront les élèves à apprendre l’anglais et à développer les compétences de base dont ils auront besoin tout au long de leur vie. Ces interventions en langue anglaise et sur les compétences de base traitent directement le déficit de compétences constaté par les employeurs chez les candidats postulant à des emplois.

 

« Le programme m’a donné l’occasion de prendre du recul sur mes compétences en formation et d’améliorer mes performances en tant qu’assistante pédagogique nouvellement recrutée. Cela m’a également aidé à établir de bonnes relations avec les enseignants. »

Imen de Tunis – Assistante pédagogique, 2019

 

Le programme a également soutenu les assistants pédagogiques récemment recrutés qui ont contribué à la prestation de la formation pendant une semaine ou plus. Le programme a donné à 54 assistants pédagogiques une opportunité de développement pour travailler aux côtés de formateurs plus expérimentés.

 

« Dans notre école, les élèves écrivent l’anglais sous l’influence du style français, ce qui est vraiment problématique. Cette formation nous a appris à enseigner à nos élèves la bonne façon de rédiger en langue anglaise. Nous avons également appris à enseigner de manière créative en utilisant de nouvelles techniques telles que l’écriture sur le dos ou l’écriture en l’air pour enseigner les lettres correctement. »  Hanen de Kef – Enseignante

 

Le projet offre aux enseignants et à leurs formateurs la possibilité de se perfectionner sur le plan professionnel et d’acquérir diverses compétences qui les aideront à enseigner plus efficacement en classe et en ligne.

 
« Teaching for Success » en Tunisie : Aperçu
Bien que le taux de chômage soit élevé en Tunisie, les employeurs notent que, dans plusieurs secteurs, ils ne sont pas en mesure de recruter des personnes ayant les compétences requises (rapports IACE). Le programme « Teaching for Success Tunisia » vise à améliorer les résultats d’apprentissage des élèves et à améliorer l’employabilité future des jeunes Tunisiens tout en promouvant le développement des compétences du 21ème siècle dans les écoles primaires et secondaires. Le Ministère de l’Éducation reconnait la nécessité de telles compétences, qui constituent la pierre angulaire de ses plans de réforme actuels. Le projet vise également à réduire les disparités observées entre les régions et les sexes.

 
Le British Council travaille avec le Ministère de l’Éducation pour doter les enseignants des compétences, des connaissances ainsi que de la confiance dont ils ont besoin pour enseigner l’anglais de manière plus efficace, et aussi pour adopter des approches de classe, centrées sur les élèves et organisées autour des activités, qui aideront ces derniers à apprendre l’anglais et à développer les compétences de base dont ils auront besoin pour aborder le marché de l’emploi sans accroc, mais aussi, tout au long de leur vie. Le projet a été lancé en octobre 2018 et son objectif principal est d’offrir des possibilités de formation et de développement professionnel continu aux enseignants et aux formateurs d’enseignants ; à la fois en mode face à face et en ligne.

 
Parmi les autres activités, citons la collaboration avec des formateurs d’enseignants et d’autres personnes pour développer de nouvelles ressources en anglais de haute qualité pour les enseignants et les apprenants, et pour renforcer le partage des meilleures pratiques de ce qui se fait au niveau international.

 

Pour plus d’informations :

Project Manager: Maya Arnaout

E-mail : maya.arnaout@britishcouncil.org / teachingforsuccesstunisia@britishcouncil.org

 

- FIN -

 

A propos du British Council

Le British Council est l’organisation du Royaume-Uni pour l’éducation et les relations culturelles. Nous travaillons dans plus de 100 pays, dans les domaines de l’art et la culture, la langue anglaise, l'éducation et la société civile. L’année dernière, plus de 65 millions de personnes ont inter-réagit avec nos projets culturels et 731 millions de personnes ont eu un échange avec nous en ligne ou à travers les medias. Nous travaillons dans le but d’apporter une contribution positive aux pays avec lesquels on s’engage, en créant des opportunités, des échanges et en nouant des liens de confiance. Nous sommes une organisation publique à but non lucratif fondé en 1934 et régi par une Charte Royale. Quinze pourcent de notre financement provient du gouvernement britannique. www.britishcouncil.org

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article