- 0126BE9D32D978046D0488244F622925 " />
Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Erich ALAUZEN

5ème édition des HR Awards, organisé par l'ARFORGHE et la KAS, c'est parti !

Tunis, le 16 octobre 2017 – En présence de Mounira BOUZOUITA, Présidente de l’Association des Responsables de Formation et de Gestion Humaine dans les Entreprises (ARFORGHE), de Dr. Holger DIX, Représentant Résident de la Konrad Adenauer Stiftung (KAS), et de nombreux journalistes, les HR Awards 2017 ont été lancées lors de la Conférence de Presse qui s’est tenue dans un hôtel des Berges du Lac.

Rappelons que les HR Awards ont pour objectif de récompenser les meilleures pratiques en matière de gestion et de développement du capital humain au sein des entreprises en Tunisie.

Un rendez-vous annuel et attendu soutenu par différentes entités tunisiennes et internationales dont la SAGEMCOM, représenté par Mr Christian Jannot, Directeur des opérations de SS&T SAGEMCOM.

L’ARFORGHE et la Fondation Konrad Adenauer, organisateurs des HR Awards

Créée en Tunisie en 1976, l’ARFORGHE est une association à but non lucratif dont l’objectif est de regrouper les cadres exerçant des fonctions de gestion des ressources humaines dans les entreprises et les institutions. Gérée par un Comité Directeur de dix membres actifs, l’ARFORGHE œuvre pour rayonner la culture RH et la positionner comme une fonction stratégique au sein de l’entreprise

La Konrad Adenauer Stiftung (KAS) est un think tank allemand fondé en 1955 par Bruno Heck et associé à l’Union chrétienne-démocrate d’Allemagne (CDU). Établie dans 78 pays, la KAS est animée par ses principes fondamentaux - Liberté, Justice et Solidarité – et s'engage en Tunisie, depuis plus de 30 ans, pour la promotion de la Démocratie.
 

L’ARFORGHE et la KAS sont parties prenantes des HR Awards depuis la première édition, en 2013, et prennent soin de faire évoluer son concept d’année en année face à l’émergence d’une nouvelle génération de managers et à l’ouverture de la Tunisie vers l’étranger, sous-entendant le développement de la politique RH des entreprises tunisiennes à la hauteur des futurs challenges et des environnements RH de pays européens, par exemple.

 

HR Awards : un process de sélection neutre, transparent et indépendant

Les HR Awards, ouverts à toutes les entreprises tunisiennes, se déroulent selon un processus transparent et indépendant. Après s’être inscrites, les entreprises sont évaluées sur dossier par un comité d’audit, composé de professionnels RH réputés pour leur expertise, leur neutralité et leurs compétences. 

Les étapes du HR AWARDS :

-1ère phase : L’appel à candidature, chaque entreprise désireuse de participer au HR AWARDS 17 peut retirer le dossier d’inscription sur le site de l’ARFORGHE.

- 2ème phase : Les entreprises retenues pour la phase d’audit seront amenées à accueillir le comité d’audit, ce dernier se basera sur un référentiel RH pour procéder à l’évaluation des pratiques RH de l’entreprise en question

- 3ème phase : la phase nouvelle de cette année… Un premier pool d’entreprises retenues va se présenter pour un pitch auprès du jury.

- 4ème phase : La délibération et la cérémonie de remise du HR AWARDS.

Trois principaux prix seront décernés aux lauréats lors d’une soirée prestigieuse qui se déroulera le 8 décembre prochain en présence des personnalités du monde des affaires, des directeurs de ressources humaines et de la presse. Des certificats d’encouragement seront attribués aux entreprises non primées.

« A l’aube de cette cinquième édition des HR Awards, je reste très confiante quant à l’avenir de la fonction RH dans notre pays. En effet, au vu des améliorations qui sont visibles depuis plusieurs années, lorsque les entreprises adoptent de vraies politiques RH, témoignages d’une prise de conscience de plus en plus marquée, je constate que la voie semble toute tracée par des entreprises qui utilisent de plus en plus les outils modernes de management des ressources humaines pour réveiller et développer les compétences individuelles et collectives de l’entreprise. » confiait Mounira BOUZOUITA.

 

La Présidente de l’ARFORGHE rajoutait également qu’elle considérait l’inscription des entreprises tunisiennes comme un véritable acte citoyen, témoignant d’un esprit d’ouverture et de responsabilité, qui contribuait au rayonnement de la fonction RH à l’échelle nationale, dans le privé et le public, et au partage des bonnes pratiques.

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article