- 0126BE9D32D978046D0488244F622925 " />
Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Erich ALAUZEN

Une gamme de cinq véhicules Suzuki, à partir de DT 25 000 ttc, maintenant disponible en Tunisie !

Tunis, le 28 févrierCar Pro (filiale du Groupe UTIC), concessionnaire de la marque SUZUKI recevait la presse dans son showroom sis au 9 Rue Hammouda Pacha pour présenter cinq modèles qui seront disponibles en Tunisie à partir de fin mars 2017.

 

Slim BAIRAM, Président Directeur Général de Car Pro et Raïed BACCAR, Directeur Commercial, insistaient durant leur présentation, sur l’importance de l’arrivée de SUZUKI sur le marché automobile tunisien, de par l’excellence de son rapport qualité/prix et l’originalité de son offre allant de la mini-citadine au tout-terrain.

 

SUZUKI, des deux roues aux quatre roues

 

D’origine japonaise, mondialement connue, la marque SUZUKI fut fondée en 1909 par Michio SUZUKI. La firme Suzuki Looms Work commença par fabriquer des machines à coudre. En 1936, Michio décida de concevoir différents prototypes de véhicules ainsi que des moteurs destinés aux motocyclettes. Le premier véhicule, le SUZULIGHT, sort en 1954, date où la société prend le nom de SUZUKI MOTORS

 

D’abord célèbre pour la fiabilité de ses motos, réputation renforcée par de très nombreuses récompenses lors de compétitions internationales, la marque SUZUKI acquiert ses lettres de noblesse dans le secteur automobile en proposant des modèles qualitatifs appréciés par les conducteurs dans les catégories Citadine, Compact, SUV ou 4X4.

 

Au niveau mondial, SUZUKI figure dans le hit parade des marques les plus vendues au monde avec 3 millions de véhicules par an commercialisés dans plus de 200 pays. En France, les ventes ont augmenté de 11% en 2016 et une croissance de 25% est prévue pour 2017.

Par ailleurs, SUZUKI est classée comme étant le plus grand constructeur des voitures compactes au monde et le leader incontesté dans ce segment.

 

SUZUKI, des modèles pour toutes les envies…

Cinq modèles, pour tous les budgets (prix à partir de DT 25 600) et pour toutes les envies (de la mini-citadine au tout-terrain), seront introduits sur le marché tunisien en avril 2017 :

 

  • La petite-citadine CELERIO qui sera vendue aux alentours de DT 25 600.
  • La citadine SWIFT proposée aux alentours de DT 30 500.
  • La berline CIAZ qui sera vendue aux alentours de DT 37 700.
  • La compacte BALENO, vendue environ à DT 42 900.
  • Le 4x4 VITARA proposée aux alentours de DT 68 900

 

Deux autres modèles seront proposés par la marque courant 2018.

 

Avec des prix compétitifs, tant au niveau de l’achat des véhicules que des pièces de rechange et du SAV, disponibles sur tout le territoire tunisien grâce à un réseau de garages agréés, SUZUKI offrira à ses futurs clients une garantie de 3 ans (ou de 100 000 Km) et ouvrira une agence à Sfax courant 2017.

 

Le staff commercial et technique a suivi une formation chez le constructeur afin de garantir à ses clients tunisiens une expertise et un haut niveau de qualité.

 

« A ce jour, nous avons déjà enregistré plus de 300 commandes. Notre objectif pour 2017 est de vendre 1500 unités et d’offrir à nos clients un service après-vente exemplaire, réactif et particulièrement efficace. Il va sans dire que la conjugaison de nos prix abordables avec la qualité optimale de nos véhicules suscitera beaucoup d’intérêt de la part des Tunisiens qui pourront s’offrir un véhicule correspondant exactement à leurs budgets et à leurs envies… » déclarait Slim BAIRAM, Président Directeur Général.

Une gamme de cinq véhicules Suzuki, à partir de DT 25 000 ttc, maintenant disponible en Tunisie !
Une gamme de cinq véhicules Suzuki, à partir de DT 25 000 ttc, maintenant disponible en Tunisie !Une gamme de cinq véhicules Suzuki, à partir de DT 25 000 ttc, maintenant disponible en Tunisie !
Une gamme de cinq véhicules Suzuki, à partir de DT 25 000 ttc, maintenant disponible en Tunisie !Une gamme de cinq véhicules Suzuki, à partir de DT 25 000 ttc, maintenant disponible en Tunisie !

Commenter cet article