- 0126BE9D32D978046D0488244F622925 " />
Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Erich ALAUZEN

La lumière extragalactique est aussi responsable de notre bronzage... Le saviez-vous ?
La lumière extragalactique est aussi responsable de notre bronzage... Le saviez-vous ?

En cette mi-août, nombre de vacanciers arborent fièrement un joli teint hâlé. Ils le doivent, bien sûr, essentiellement au soleil mais aussi, selon une étude australienne, un tout petit peu au fond diffus extragalactique. De quoi ajouter une touche d’exotisme dans notre bronzage, non ?

C'est quoi ce fond diffus extragalactique, en anglais EBL (Extragalactic background light) ? L'EBL est constitué du rayonnement – de l’ultraviolet à l’infrarouge – émis par l’ensemble des étoiles et des galaxies existant ou ayant existé dans l'univers depuis son origine.

En effet, chaque seconde, ce ne sont pas moins de quelques 10 milliards de photons d'origine extragalactique, qui frappent notre peau, de jour comme de nuit, dès que nous mettons le bout de nos nez dehors ! Une étude très sérieuse menée par l’International Centre for Radio Astronomy Research en Australie...

Bon, impressionnant, mais il convient de relativiser du fait que ce sont seulement 1021 protons qui nous frappent lors d'une séance de bronzage... Alors, la lumière extragalactique compte pour une partie infime dans notre bronzage !

Pas d'inquiétude... Si l'EBL commençait à nous jouer de mauvais tours, il faudrait nous exposer des milliards d'années... Donc, pas trop de souci !!!!

L'EBL n'est pas vraiment très intéressante pour calculer l'impact sur notre bronzage, vous avez bien compris ! Il est très utile, plutôt, pour comprendre la manière dont nous sommes passés d'un univers primordial à un univers tel que nous le connaissons (ou commençons à le connaître)... Il est en fait la mémoire de la formation des étoiles et de l'histoire de l'univers dans son ensemble...

A suivre...

Commenter cet article