- 0126BE9D32D978046D0488244F622925 " />
Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Erich ALAUZEN

Dans une ambiance délirante et grandiose, l'Université Centrale fête ses lauréats !

Tunis, le 19 juillet 2016 – Dans une ambiance solennelle et grandiose, Slah Ben Turkia, Président du Conseil d’Administration de l’Université Centrale, entouré du corps enseignant, célébrait la cérémonie de remise de diplômes aux 1700 étudiants issus des différentes écoles du Groupe (Santé, Com, Droit et Gestion, Polytech, Académie des Arts de Carthage, IMSET), à la Coupole de Radès.

Pas moins de 5000 personnes assistaient à cette cérémonie, assemblée composée des nouveaux diplômés, de leurs familles, du corps enseignant, des collaborateurs de l’Université Centrale ainsi que de nombreux représentants de la presse tunisienne.

De très importants acteurs du monde financier et économique tunisien étaient également présents.

Une cérémonie orchestrée pour graver à tout jamais ce jour spécial dans la mémoire des nouveaux diplômés

Rappelons que l’Université Centrale, numéro 1 de l’Enseignement Supérieur et de la Formation Professionnelle Privé en Tunisie, dispose de l’offre de formation la plus large et la plus diversifiée… Plus de 6500 étudiants, originaires d’une trentaine de pays, bénéficient d’un enseignement varié grâce à ses 94 filières accréditées, regroupées dans quatre écoles d’enseignement supérieur et deux écoles de formation.

La cérémonie démarrait avec l’hymne national joué par l’orchestre dirigé par Ahmed Adnene. Après le discours d’ouverture de Slah Ben Turkia, les lauréats, en toges et en toques, venaient chercher leurs diplômes (licences, masters, diplômes d’ingénieurs et d’architectes, BTS et BTP), remis par les directeurs de chaque école d’enseignement et de formation dans une ambiance solennelle, mais teintée de beaucoup d’émotion pour les lauréats, leurs familles et leurs professeurs, visiblement très fiers.

Un moment de reconnaissance et de succès qui se terminait de manière détendue aux sons endiablés d’un live set du DJ Tic & Tac où lauréats, familles et professeurs pouvaient partager leurs joies et leur fierté.

La remise des diplômes ne constitue pas une fin, mais plutôt le début d’une nouvelle histoire avec ses anciens étudiants

Lors d’un point presse organisé avec les journalistes présents, Slah Ben Turkia rappelait que cette cérémonie ne représentait en rien un au revoir aux 1700 étudiants nouvellement diplômés, mais plutôt un signe de bienvenue dans le monde du travail et le début d’une nouvelle appartenance au cercle actif et impliqué des alumni de l’Université.

« Cette cérémonie de remise des diplômes que nous avons voulue n’est en rien un dernier contact avec nos étudiants. Beaucoup d’entre eux, maintenant diplômés, deviendront rapidement des entrepreneurs. Je me permets de rappeler que nos diplômes ouvrent une voie royale à l’entreprenariat. Nos anciens étudiants, une fois installés dans leurs vies professionnelles, deviennent très souvent les employeurs de nos nouveaux diplômés grâce à nos cercles d’alumni et à un networking généreux et performant» déclarait Slah Ben Turkia.

Durant la cérémonie, à part l’émotion des jeunes lauréats, la motivation des nouveaux diplômés de l’Université Centrale était palpable. Confiants dans la qualité de leur cursus, fiers de leur appartenance à leur Université et conscients de représenter un maillon fort dans la reconstruction de la Tunisie, à un moment sensible de son histoire, les nouveaux diplômés affichaient beaucoup de confiance dans leur avenir.

« Mon expérience au sein de l’Université Centrale a été des plus enrichissantes… J’ai aujourd’hui le grand plaisir de recevoir mon diplôme de Master « Diplomatie et Relations Internationales » et cela grâce à l’immense expérience et sens pédagogique de mes professeurs que je remercie vivement.» déclarait Mohamed Fakhreddine Louati, étudiant à Centrale Droit et Gestion.

« Une remise de diplômes est un moment très important qui marque de manière indélébile une vie… Nous espérons que nous avons su graver cet instant dans le cœur de chacun de nos lauréats. Cette cérémonie doit dépasser la remise d’un diplôme, et représenter pour nos étudiants, armés pour leur futur, un élan vers de nouveaux challenges et vers la réussite.» concluait Slah Ben Turkia.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article