- 0126BE9D32D978046D0488244F622925 " />
Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Erich ALAUZEN

Dr. Ezzedine Khoja, Président Banque Zitouna

Dr. Ezzedine Khoja, Président Banque Zitouna

Chedly Ayari, Gouverneur Banque Centrale
Chedly Ayari, Gouverneur Banque Centrale

Tunis, le 22 février - Dr. Ezzedine Khoja, Président Directeur Général de Banque Zitouna, recevait au siège social de la banque au Kram, la presse tunisienne et les principaux acteurs du monde économico-financier tunisien (Mr. Chedly Ayari, Gouverneur de la Banque Centrale, Mr Salah Sayel Président du CMF, Mr. Jalloul Ayed, ancien Ministre des Finances, les autorités de tutelle et diverses personnalités ,...) pour un Forum traitant des modèles récents des Sukuks souverains et privés.

Banque Zitouna a entrepris l’émission des premiers titres financiers islamiques sur le marché financier Tunisien et a levé 45 MD contre un objectif initial de 40 MD. Cette réussite reflète la confiance des investisseurs dans les réalisations et les perspectives de développement de la Banque. Cette émission vient couronner un travail laborieux entrepris par une équipe interne dans le but de concilier les contraintes réglementaires, charaïques et techniques. Ce montage a été agréé par le Comité Charaïque présidé par SE Cheikh Mokhtar Sellami, par le Conseil du Marché Financier ainsi que par la Banque Centrale de Tunisie.

Le Président Directeur Général de Banque Zitouna a précisé que « la banque poursuit sur sa lancée et se prépare, pour la période 2016-2020, à mettre en place une nouvelle stratégie et un business plan pour devenir la banque de référence en Tunisie et la banque islamique leader en Afrique ». Il a rajouté que « cette stratégie nécessite des ressources stables pour réaliser une croissance équilibrée et respecter les exigences réglementaires de solvabilité ».

Dr Khoja a noté qu’« en l’absence de textes d’application de la loi sur les Sukuks, la banque s’est retrouvée contrainte à puiser dans les textes réglementaires en vigueur de manière à concilier entre les exigences réglementaires et charaïques ». Il a également précisé que « grâce aux efforts consentis par une équipe en interne pluridisciplinaire, la banque a structuré "شهادات الزيتونة " comme premier titre islamique émis en Tunisie et basé sur les titres participatifs approuvés par le Comité Charaïque de la Banque ».

Ces titres viennent consolider le positionnement de Banque Zitouna en tant que référant en matière de produits innovants et de service de qualité, et le conforter dans son rôle de leader en matière d’ingénierie et de contribution dans la diversification des instruments financiers et l’élargissement de la base des investisseurs.

"شهادات الزيتونة " sont considérées en tant que titres financiers venant consolider les fonds propres de la banque dans l’objectif de soutenir sa croissance. Ces titres ont pu capter des investisseurs institutionnels, banques, sociétés d’assurance, fonds d’investissement, …. avec un rendement attendu de 8% payable sous forme d’une avance et d’un complément selon les résultats réalisés par la banque.

D’un autre côté, la banque ambitionne de contribuer à la structuration des sukuks souverains. Dans ce cadre et avec l’appui de la Banque Islamique de Développement, Banque Zitouna compte présenter lors du Forum un nouveau modèle de sukuks souverains développé par une équipe d’experts charaïques, juridiques et financiers et apportant une réponse aux problématiques posées, ayant retardé la première émission souveraine en Tunisie.

Il est à préciser que les sukuks souverains constituent une pratique courante dans des pays musulmans et autres non musulmans. La Grande Bretagne a émis en 2014 un emprunt sous forme de sukuks. Au même titre, la Côte d'Ivoire a émis en 2016 des sukuk souverains de 244 Millions de US $.

Il est à rappeler également que Banque Zitouna est une banque commerciale islamique au capital de 88,5 Millions de Dinars établie en 2009 et ayant entamé son activité en mai 2010. Affichant depuis sa création une image moderne, jeune et innovante, Banque Zitouna se développe à un rythme d'ouverture de 18 nouvelles agences par an et comptera, fin 2016, plus de 100 agences réparties sur tout le territoire tunisien.

Commenter cet article